Uberisation du Yoga

0
2478
Uberisation yoga
Uberisation yoga

Ubérisation du Yoga

Le monde du yoga est-il menacé d’ubérisation? La question interpelle, et peut en choquer certains. Mais de quoi parle-t’on lorsque l’on parle d’ubérisation du Yoga ?

L’ubérisation c’est quoi?

L’ubérisation du travail et de l’économie est une notion née avec la société Uber crée en 2009. Elle est le résultat du développement des nouvelles technologies.

Définition de l’ubérisation

L’idée des fondateurs d’Uber qui ne trouvaient pas de taxis a été de mettre en contact direct, via une application smartphone, le client et un service de chauffeurs privés. Le développement  spectaculaire d’Uber dans le monde  a donné son nom à un phénomène de société : l’ubérisation.

L’idée est simple  :  mettre en contact les particuliers et et sociétés de services en utilisant les nouvelles technologies.

L’atout numéro 1 de l’ubérisation est la vitesse de mise en relation. Tous les secteurs d’activités sont touchés (transports,travail,restauration, beauté, bien-être…). On parle alors d’ubérisation de la société

Ubérisation de la société

Partout donc, L’ubérisation prend de l’ampleur. Il s’agit de remettre au cœur des processus, le client et la volonté de le satisfaire, et ce, en supprimant les intermédiaires. L’ubérisation c’est un fonctionnement du consommateur au consommateur (le bon coin par ex). C’est un avantage certain aussi pour les auto entrepreneurs qui peuvent avoir accès à ces nouvelles technologies à moindre frais, et vendre leurs prestations dans le monde entier. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances particulières en développement informatique.

La facilité d’accès aux nouvelles technologies permet aux acteurs de passer plus de temps à développer leur coeur de métier et à se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée .

Ubérisation du yoga

Comme tous les secteurs du bien-être et de la santé, le secteur du yoga est concerné par l’ubérisation. Quand on parle d’ubérisation du yoga de quoi parle t-on?

Cours de yoga sur You tube

C’est sur Youtube qu’il y a plusieurs années des profs de yoga américaines ont proposé les premiers des cours de yoga en ligne. Depuis, l’offre est pléthorique, et de qualité variable mais on trouve des contenus qui sont très bien réalisés et pédagogiques.

Les pionnières de la plateforme, comme Adriene Mishler (4 millions d’abonnés) ,propose aussi des cours en ligne payants et vient de boucler un tour d’Europe à guichets fermés telle une rock star.

Instagram

En 2019 les postures de yoga fleurissent sur Instagram toutes plus spectaculaires et mises en scène les unes que les autres.

Que s’est-il passé entre ces images et les gravures anciennes présentant des yogis?

yogis
Mais que s’est-il passé?

A l’origine une philosophie et un mode de vie, qui impliquaient bien sûr la pratique des asanas  pour préparer le corps à la méditation, il a maintenant une toute nouvelle signification, avec l’apparition des Insta-yogis.

Plutôt que d’être une pratique pour apaiser l’esprit, la tendance telle qu’on la voit aujourd’hui (souvent sous la forme de poses irréalisables) sur Instagram représente même un préjudice potentiel pour notre corps et plus loin sur sens du yoga et de ses enseignements.

Une nouvelle étude de la Central Queensland University rapporte  qu’il y a eu une augmentation  de 80% des blessures de yoga à Victoria seulement au cours des sept dernières années, avec la spéculation qu’Instagram pourrait en être une des causes principales

L’accent est mis sur les photos pour gagner des likes, de sorte que les yogis vont au delà de leur limites et forcent leur corps en prenant ses poses.

sirsasana posture sur la tête
Sirsasana, posture sur la tête

Le handstand  et la posture sur le tête ou Sirsasana  sont notamment mis en cause. L’augmentation des blessures au cou, à la tête et aux épaules pourrait être le résultat de ces postures qui envahissent instagram. Certains coachs en ont fait leur spécialité et proposent des formation uniquement dédiées au handstand.

handstand
Handstand

En dehors de la partie supérieure du corps, on a également observé une augmentation notable des blessures au genou, des luxations des épaules et des blessures au bas du dos et à la colonne vertébrale.

Et c’est là que réside le problème.

Bien qu’Instagram nous ait fourni une source inépuisable d’inspiration en matière de fitness et de yoga, ce qu’il ne parvient pas à faire, c’est vous montrer les vrais moments ” non filtrés “, ” en coulisses “, ” crus “, ” non coupés ” et ” en cours “.

L’étude, qui a passé en revue plus de 118 cas enregistrés de blessures liées au yoga, a révélé que non seulement 10 % d’entre elles étaient suffisamment graves pour nécessiter une hospitalisation, mais qu’elles concernaient surtout des jeunes femmes âgées entre 20 et 39 ans.

Alors, qu’est-ce que cela signifie ? Devrions-nous nous éloigner du yoga ou de l’Instagram ? non bien sûr, mais peut-être faut-il reconsidérer notre manière de faire.

Les médias sociaux influencent certainement les gens à essayer des postures avancées alors qu’ ils ne sont pas prêts.

Les professeurs de yoga sont aussi victimes de ce phénomène. Celui qui répond non à un élève débutant qui souhaite apprendre le handstand risque bien de faire fuir certains élèves. une pression est donc mise sur eux et les studios.

Les cours de yoga en réalité virtuelle

Lisa Buyer réalise des cours de yoga en réalité virtuelle. Grâce à des outils comme EvolVR ou AltSpaceVR, elle imagine de nouvelles réalités de bien-être, de nouvelles dimensions et propose aux pratiquants de rejoindre une communauté virtuelle.
Que vous soyez pratiquant assidu ou  yogi débutant, les cours de yoga VR vous font la promesse de moments d’éveils où que vous soyez dans le monde.
Jusqu’à présent, les cours de yoga n’étaient disponibles que dans un studio, ou sur Youtube. Maintenant, grâce à la réalité virtuelle, vous pouvez vous unir à travers une pratique de yoga immersive dans un environnement en 3 dimensions . Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un casque VR et d’un tapis, et en un clin d’œil, vous êtes entourés de yogis du monde entier.

Les cours de yoga en ligne

Dans son essai, Sama Fabian, réfléchit sur l’ubérisation du Yoga. Consciente que  la tendance actuelle du consumérisme se répand aussi dans le domaine du Yoga, en particulier par le biais de cours de yoga en ligne. Son article a pour objectif
d’explorer les limites de l’enseignement virtuel de Yoga par rapport à la méthode traditionnelle de transmission de maître à élève.

En utilisant des applications en ligne pour pratiquer le yoga, sommes-nous activement
en train de participer à l’automatisation du corps humain ou plutôt la démocratisation du Yoga et son accessibilité pour tous, partout ?
Il ne s’agit pas de savoir si c’est une bonne ou une mauvaise chose, mais de se poser pour réfléchir au concept.
le support de l’écran numérique a des effets sur l’environnement mais au delà de ça,  comment notre système nerveux réagit à ses stimulations?
Comme pour Uber, le chauffeur n’est plus le fournisseur du service, mais le simple exécutant. Il en va de même pour le client. Une forme d’automatisation se joue là sans même que nous en ayons conscience car ce que nous retenons est la promesse d’un transport rendu facile, une bouteille d’eau et des bonbons dans le voiture.
Cette déshumanisation des personnes à la fois dans le “service et le les industries culturelles ” se produit maintenant sur toutes les strates de notre société.  Au cours des prochaines années, nous devrions voir une automatisation massive de tout type de travail.

La prolifération des cours de yoga en ligne au cours des dernières années suit la logique du marché. Elle implique pour les professeurs de yoga de faire du marketing et de la publicité pour être visible sur internet, car les concurrents sont bien là.

Quels sont les avantages d’un cours de yoga en ligne?

  • Accessibles 24h/24
  • Cours de yoga pas cher
  • Pas besoin d’investir dans une tenue de  yoga à 100€ ni de se laver les cheveux !
  • Pas de frais d’inscription
  • Pas de classes surchargées
  • Pas de déplacement
  • Pas d’enseignants ennuyeux

Les cours de yoga en ligne constituent une injonction à rester au centre de notre propre univers. Il y a beaucoup de solitudes dans les grandes villes, beaucoup de stress et de souffrance. On voit s’échanger sur internet toutes sortes de pratiques spirituelles, jusqu’à des enseignements complexes qui étaient auparavant réservés  à des initiés (Kundalini, Tantrisme...). Ces enseignements sont désormais à la disposition de tous. Les professeurs de bonne foi partagent leurs connaissances, mais sans conscience parfois de la réception et de l’usage que peuvent en faire des personnes non initiées et fragiles.

Il est important de se poser la question du cadre dans lequel tout ce savoir est contenu.

Teacher training en ligne

La réflexion sur les cours de yoga en ligne s’applique aussi aux plateformes qui proposent des Teacher training. A la différence prés qu’un professeur formé ainsi va à sont tour enseigner.. Nul besoin de développer plus loin le propos! Vous pouvez obtenir un diplôme de yoga sans même avoir mis les pieds dans un studio de yoga et sans même avoir pratiqué vous même!

Du Yoga n’importe quand, n’importe où par le biais d’écrans

Que devient la  la temporalité, la danse de l’intermittence? L’alternance des rythmes de  vie? Il faut une heure pour travailler, pour manger, pour se détendre, dormir et rêver. Et il y a un temps aussi pour pratiquer.
Le rythme est essentiel pour que conscientiser nos actions. Quels sont les dommages occasionnés au cerveau humain par les écrans? comment cette dépendance le réorganise?

Le cerveau humain est capable d’expérimenter la “révélation”. Une  révélation est un appel à l’action. L’idée générale de la Bhagavad Gita est que la prise de conscience est
le mécanisme de transformation. Mais les écrans, par nature, révèlent et occultent.

La technologie aide t’elle à soutenir et à faire évoluer notre conscience ou est-ce qu’elle produit une régression et un émoussement des sens occasionnant “une crétinisation générale” selon le terme de Bernard Stiegler

Pratiquer devant un écran nous met en relation avec…un écran. Bien sûr le professeur est là, mais sa présence est figée, elle ne s’adapte pas au élèves présents dans la classe. Le professeur ne vous voit pas, ne vous sent pas et ne vous entend pas.

Quelle est la différence quand on s’assoit seule ou qu’on s’allonge avec les autres ?
Où est l’intention d’intérioriser notre attention en nous rendant réceptifs aux vibrations, aux ondulations, aux battements, à l’agitation des autres? Où est la résonance des corps?

Or le yoga nécessite un lien fort, un lien humain, entre le professeur et son élève. Qui sera sensible à notre concentration, la conscience de notre respiration. Qui imposera ses mains pour corriger nos corps? Le yoga nécessite beaucoup de temps, beaucoup de partage, beaucoup d’amour.

Le yoga est une une nouvelle façon d’être dans le monde. Dans la culture actuelle de l’immédiateté et des résultats instantanés,  les gens ne veulent pas apprendre.
ils s’attendent à obtenir ce qu’ils veulent aussi vite que possible. Il semble y avoir une réticence générale à l’égard de l’effort d’apprentissage.

Dans le yoga comme ailleurs, nous avons de plus en plus de mal à nous concentrer..Nous passons d’une pratique à l’autre sans discernement.
Le web représente une énorme malle où l’on peut piocher des éléments d’information. Mais le temps de l’assimilation et de l’intégration n’existe pas. Le savoir est désincarné.

Dans ce cadre là comment même choisir un professeur sur une plateforme de yoga en ligne? les sites vous guident même vers tel ou tel professeur en fonction de critères que vous aurez entré dans un formulaire. Le processus décisionnel est lui-même automatisé.

Dans ces conditions une rencontre est-elle encore possible entre le maître et son élève?

L’Homo Sapiens n’est pas seulement un être biologique mais aussi technologique, nous le savons. Depuis la nuit des temps, nous avons créé des outils qui nous apportent du confort et de l’efficacité.

Les plateformes de yoga en ligne en sont un nouvel exemple. Bien pensées elle peuvent apporte un confort, répondre à des besoins mais encore faut-il  les penser avant de les concevoir.

Création du Think Tank Yoga France

Comme le yoga est maintenant devenu un produit de consommation à part entière, porté par des enseignants qui, sans le savoir, sont aussi devenus des produits, un nouveau bien qui sera consommé, déshumanisé. Il me semble que nos communautés doivent accroître leur vigilance.

Ces sujets m’interpellent et je sais pour en avoir discuté avec d’autres pratiquants, des professeurs et sur les réseaux sociaux que ces sujets posent questions.

Je vous propose d’en discuter ensemble autour d’un cercle de réflexion qui sera lancé en septembre 2019.

Rejoignez le Think Tank Yoga France

 

Sources : Journal du net, sportdeluxe.com, medium, Spirituality Studies

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here