Om est le plus puissant des mantras

0
2167
Mantra OM
Mantra OM

Quel est le mantra le plus puissant?

On a coutume de répondre à cette question en citant le mantra OM.

Je vous ai déjà parlé de la signification de “OM” dans un article précédent. Depuis, différentes lectures dont l’  Atharvashikha Upanishad apportent d’autres éléments de compréhension

Qu’est-ce que OM dans l’Atharvashikha Upanishad ?

Les sages Pippalada, Angiras et Sanat Kumara consultèrent un sage, Atharva le grand Rishi et lui demandèrent:”O sage, quelle méditation recommandes-tu comme étant la plus haute?

Le sage Atharva répondit : “Om, cette syllabe est recommandée comme la plus haute méditation. Cette syllabe contient 4 pieds, 4 dieux (Bhrahma, Vishnu, Rudra, Shiva)  et 4 védas. Cette syllabe en 4 parties est le suprême Brahman (ParaBrahman).

Om se décompose en 4 parties A,U,M et le Bindu le point situé au dessus.

Représentation du A  de AUM

  • Seconde unité phonétique (mora)
  • Terre,
  • Rig-Veda avec ses hymnes sacrés
  • Le dieu Brahma
  • Rouge
  • Les sphères d’existence (Vasus) parmi les dieux
  • La Gayatri parmi les mètres poétiques
  • Garhapthya (le feu du foyer) parmi les feux
  • Le rouge

Représentation du U  de AUM

  • Seconde unité phonétique
  • Espace athmosphérique
  • Yajur Véda avec ses formules sacrificielles
  • Le dieu Vishnu
  • Blanche
  • Les onze Rudras
  • Le mètre Trishub
  • Dakshinagni (le feu du sud, des bûchers funéraires)

Représentation du M  de AUM

  • Troisième unité phonétique
  • Espace céleste
  • Sama Veda avec ses hymnes
  • Le dieu Rudra
  • Noire
  • Les principes souverains (Adityas)
  • Le mètre Jagati
  • Ahavagni, le feu sacrificiel

Représentation du M occulte de AUM

  • Quatrième unité phonétique (ardha matra)
  • Atharva Véda avec ses hymnes magiques
  • Le feu de la destruction universelle
  • Les cohortes de Shiva (Maruts)
  • Viraj, l’Etre cosmique et la sagesse supérieure
  • Elle resplendit de sa propre lumière comme un éclair multicolore
  • l’être suprême Purusha est sa divinité tutélaire

Tel est cet Omkara aux quatre pieds et quatre têtes (les quatre feux). Sa quatrième partie est la semi-lettre. On peut la prononcer soit brièvement, soit de façon appuyée, soit en la faisant vibrer longuement. Ces trois types de prononciation constituent le OM à une mesure (matra), à deux mesures, ou maintenu sur trois mesures.

La quatrième semi-lettre est l’Atman, qui est paix et, dans la prononciation longue, doit surgir soudainement comme une illumination de l’Atman, et non en prolongement des sons physiques. C’est le son OM prolongé qui, dés qu’il est émis, fait s’élever soudainement tous les souffles vitaux; et c’est en raison de cette envolée (Urdhvam ukramayati) qu’on l’appelle Omkara.

OM, Pranava

On appelle OM pranava, car devant lui s’inclinent tous les souffles vitaux (pranamayati).

Du fait qu’il est quadruple, il est la source des Védas et la matrice des dieux.

Du fait que les dieux peuvent êtres saisis par son intermédiaire, on l’appelle Celui qui saisit tout, et du fait qu’il sauve de toute souffrance et de toute crainte, on l’appelle le Salvateur.

Comme Vishnu, il conquiert tout, comme Brahma, il rétracte tous les organes (de leur activité habituelle). Même le seigneur Vishnu focalisa son esprit sur le son OM qui vibre sur le plan de l’Atman suprême (Paramatma) et médita sur Ishana, le Régent cosmique qui tient tout sous son contrôle. Le pranava est donc l’objet de culte le plus approprié

Brahma, Vishnu, Tudra et Indra sont les créateurs conjoints de tous les êtres, de tous leurs organes et de tous leurs corps physiques et subtils. Mais c’est Shiva qui se tient entre leurs divers corps, et il est d’une stabilité permanente

Méditation avec OM

Il est conseillé de rendre un culte aux cinq dieux, Brahma, Vishnu, Rudra, Ishvara et Shiva, sous la forme du Pranava : A+U+M+mmm+Bindu

Ne serait-ce que pendant une seconde, si l’on peut s’asseoir et méditer sur le quintuple Pranava, on obtient des résultats plus importants qu’après une centaine de rites sacrificiels.

En accord avec la connaissance, la pratique du yoga et la méditation, le son OM et toutes ses correspondances doivent être considérés comme l’unique félicité (Shiva). Oui le son Om est Shiva. Il faut donc abandonner tout le reste pour étudier ce son OM et méditer sur lui!

C’est alors que le deux-fois né est délivré d’un futur séjour dans la matrice d’une mère. Oui, il est délivré d’une future renaissance

A lire aussi : Définition de OM

Texte tiré des “108 Upanishads, de Martine Buttex, Ed Dervy”

108 upanishads Martine Buttex
108 upanishads Martine Buttex

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here